1. Actualité sciences

Des vagues de froid liées au réchauffement

Ce phénomène paradoxal s’explique par la trajectoire perturbée d’un courant d’air de haute altitude, le jet stream.

Non, l’extraordinaire vague de froid qu’ont connu les Etats- Unis et le Canada en janvier n’est pas incompatible avec le réchauffement climatique. « Cette descente d’air froid polaire se produit chaque hiver du fait du positionnement du courant-jet », explique Patrick Galois, prévisionniste à Météo France. Ce courant-jet (ou jet stream en anglais) est une ceinture de vents très forts qui fluctue autour de la zone arctique à 10 000 mètres d’altitude et bloque l’air froid. Or, il est aujourd’hui perturbé par le changement climatique.

« Les zones polaires se réchauffent deux fois plus vite que les zones tempérées et tropicales », explique Matthieu Chevallier, chercheur à Météo France. Une conséquence de la réduction de la banquise, qui renvoie la chaleur solaire vers l’espace, au contraire des eaux libres. « La réduction des différences de température entre pôle Nord et tropiques, poursuit Matthieu Chevallier, rend la trajectoire du courant-jet plus sinueuse. » Laissant ainsi descendre de l’air froid sur les continents américain et européen et remonter de l’air chaud vers le pôle.