L’IFP ENERGIES NOUVELLES AVANCE SUR PLUSIEURS TERRAINS

Acteur majeur et public de la formation et de la transition énergétique, l’IFP Energies nouvelles a détaillé plusieurs de ses projets de recherches devant le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy. Des projets développés dans les moteurs électriques (comme avec le fabricant Aixam) et hybrides, le recyclage de déchets plastiques via la dépolymérisation du PET (étape d’industrialisation visée à l’horizon 2022), les biocarburants avancés ou la valorisation du CO2. Sur ce dernier axe, l’Institut travaille sur une nouvelle technologie de purification du biogaz et de production du biométhane, en partenariat avec la start-up régionale Arol Energy et avec le soutien de l’Ademe. Un site de méthanisation de déchets agricoles a d’ailleurs été mis en place en 2016 du côté de la communauté de communes du pays d’Evian (Haute-Savoie). Il a permis d’avancer dans le développement d’une technologie de purification de biogaz par capture du CO2 par lavage au solvant chimique. La commercialisation du procédé est lancée depuis A l’IFP Energies nouvelles, plusieurs volets de recherches ont été présentés, comme ici la dépolymérisation du PET (plastique). Les travaux en cours visent à avancer sur le terrain du recyclage de ce type de déchets. Photo Le Progrès/Richard MOUILLAUD